top of page
  • margaux2noiron

Nos petits expatriés

Le baromètre annuel réalisé par Expat Communication vient de sortir. Je vous propose de mettre en correspondance quelques informations avec mon expérience de coach thérapeute et d’expatriée.


Elever nos enfants à l'étranger


L’expatriation est une aventure humaine et familiale avant d’être un enjeu professionnelle selon 39% des expatriés interrogés. C’est pour cela que je la trouve tellement intéressante « Je n’aurai jamais fait ça, rencontré untel, découvert telle chose sur moi si… ». Quand on sort de sa zone géographique on sort de sa zone de confort, c’est là où se joue l’apprentissage par la découverte.


Pour les enfants, 57% pensent que l’expatriation leur donne une ouverture d’esprit au contact des autres cultures et 37% disent qu’ils ont acquis des capacités d’adaptation.


C’est le défis des parents : préparer nos enfants à un monde futur qu’on ignore encore. Le contact et l’immersion dans une autre culture donne une souplesse au cerveau pour l’adaptation et une rapidité de traitement des nouvelles informations (comme l’apprentissage d’une langue étrangère).


Pour moi, c’est l’ouverture d’esprit qui est essentiel.

Ce qui me touche particulièrement sont les discriminations, de genres, d’orientations, de croyances, d’origines… Je comprends que le rejet vient de la peur, et la peur de l’inconnu. J’espère qu’en exposant mes enfants à une pluralité de cultures ils intégreront facilement la différence comme une normalité.



*Spoiler Alerte*

Je vous prépare un groupe de paroles sur les défis d’élever nos enfants à l’étranger.

Pour nous parents de culture française il nous faut s’éloigner de nos repères éducatifs, les remettre en question et par là réévaluer avec distance et maturité notre enfance.

En bonus j’aurai le plaisir de vous présenter Florence Bosc qui a travaillé plus de 50 ans à l’école active bilingue de Paris, alors la mixité des cultures dans l’éducation elle connaît ! On pourra lui poser des tas de questions sur le retour en France pour nos enfants bilingues.

60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page