top of page
  • margaux2noiron

Sentiment d'expat

Le thème de notre 2eme groupe de paroles portait sur l'impression de décalage d'expériences entre nos proches en France et nous à l'étranger. Voici quelques réflexions qui ont introduit notre réunion.




Quand on vit à l’étranger, nous vivons des expériences extraordinaires. Si l’ordinaire était la France, notre ville, le quotidien de notre famille, de nos amis, de nos anciens collègues.


Nous découvrons un pays, une culture, nos weekends sont du tourisme, notre quotidien est exotique. Le cout de la vie n’est pas le même, donc notre vie n’a plus les même références que la réalité de nos proches en France.


Comment est-ce perçu ? Comment est-ce vécu ? Doit-on être délicat dans notre communication pour ne pas faire jaillir d’incompréhension dans ce décalage ? Ou au contraire doit-on être honnête et partager avec nos plus proches notre nouvelle vie ?


Et quand, de l’autre côté de l’Atlantique ils vivent ensemble, ils grandissent ensemble, ils apprennent ensemble, ils découvrent ensemble, alors on réalise aussi ce décalage d’expérience, et on se sent étranger chez nous, devenu chez eux.


Comment accepter que la vie continue sans nous avec son lot d’expériences parfois immanquables? Comment traverser ce décalage quand on se voit ?


Je vous invite à partager avec moi vos récits, vos idées ou vos difficultés.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page