top of page
  • margaux2noiron

Vous êtes ressortis vivant des réunions familiales ? Sortez-en grandis !

Je suis en train d’étudier les mécanismes relationnels entre parents et enfants devenus adultes, je ne résiste pas à partager déjà vous quelques petites bombes de découvertes…(frottage de mains et sourire en coin).






On dénoue les amalgames

 

On ne confond plus filiation: lien biologique, avec relation émotionnelle : lien affectif, et fonction parentale : le devoir éducationnel.

Par exemple, on peut aimer un parent qui n’est pas notre géniteur, ce même parent peut avoir le devoir de nous éduquer et répondre à nos besoins primaires, c’est le cas dans l’adoption.

Plus tordu maintenant, un lien peut exister sans les deux autres. Exemples, quand la marraine représente un lien affectif fort, quand un enfant est éduqué par un tuteur, quand un géniteur n’a pas d’existence dans la vie de l’enfant.

Associé à tort à la filiation, le lien affectif est souvent perçu comme indéfectible. Or, l’enfant n’appartient pas à son parent, il est le seul dépositaire du don de la vie donné par ses parents, c’est lui qui peut l’embellir.

 


Le CDD

 

Attention, un de ces liens a une durée déterminée dans le temps. La fonction parentale.

Le parent accompagne l’enfant à grandir mais pas l’adulte à s’épanouir. Si c’est le cas alors la fonction parentale qui était  de protéger, pourvoir et permettre devient alors une affaire de contrôle, d’ordre et de surveillance.

Cette fonction parentale n’est pas non plus une dette éternelle impossible à rembourser par l’ex-enfant. On reparlera de la loyauté asservissante.

 


On réajuste des deux côtés

 

L’enfant devenu adulte se doit aussi de mettre à jour sa vision fantasmée du parent idéalisé pour abandonner ses besoins infantiles. L’ex parent est donc imparfait. Il faudra alors s’affranchir de ses fantasmes infantiles tels que :

Le souhait d’avoir un autre parent que celui reçu dans l’enfance.

Le souhait de recevoir du parent ce qui a manqué pendant l’enfance et par ce fait de guérir l’enfant en soi et réparer ce qui a été blessé.

Le souhait que le parent changera un jour.

 


Si on enlève l’obligation du respect et de l’amour éternel alors deux personnes peuvent se rencontrer, s’écouter, se découvrir.

 



Voilà ce que je vous souhaite pour 2024 : partez à la découverte de vos ex-parents. Qui sait ? vous ferez peut-être une belle rencontre.

 




Principales sources : Vos parents ne sont plus vos parents de Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont aux éditions Eyrolles. Comment survivre à sa propre famille et Panorama des thérapies familiales de Elkaïm Mony. Je t’en veux, je t’aime. Ou comment réparer la relation à ses parents d’Isabelle Filliozat.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page